top of page
Rechercher
  • Benoit Arvis

Attention aux conditions interdites dans l'examen de la promotion de grade

Représentée par le cabinet, une assistante socio-éducative a demandé au président du conseil départemental dans lequel elle est employée, de prononcer sa promotion interne dans le cadre d'emploi des conseillers socio-éducatifs. Cette demande devait être examinée par la collectivité territoriale sur le fondement de l'article 39 de la loi du 26 janvier 1984, à la lumière des deux critères statutaires – la valeur professionnelle, et les acquis de l'expérience professionnelle – et en particulier des dix ans de services publics effectifs accomplis par l'agente dans son cadre d'emplois d'origine.


Dans cette collectivité locale toutefois, les assistants socio-éducatifs (catégorie B) sont souvent amenés à occuper des emplois de conseillers socio-éducatifs (catégorie A) de sorte que l'administration a pris l'habitude d'évaluer la valeur professionnelle des services accomplis dans le cadre d'emplois dans lequel la promotion est demandée (celui des conseillers socio-éducatifs).


Une fois cette – mauvaise – habitude installée, l'administration déforme ses procédures de sélection à la promotion interne : au lieu d'être une voie d'entrée dans une nouvelle vie professionnelle, la promotion devient une forme de régularisation des services effectués dans le corps d'accueil. Ce phénomène a par ailleurs pour effet d'exclure totalement les agents qui sont restés affectés sur des emplois relevant de leur corps d'origine.


Le tribunal administratif d'Amiens a pris position en annulant le refus de promotion interne de la requérante au grade de conseiller socio-éducatif. Relevant que ce refus était fondé sur l'absence de services effectués par la postulante dans le grade de conseiller socio-éducatif, la juridiction rappelle à l'administration que l'appréciation de la valeur professionnelle et des acquis de l'expérience professionnelle doit s'apprécier dans le corps d'origine de l'agent.

45 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Introduites dans le code de justice administrative par la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du XXIe siècle, les actions collectives sont, en contentieux administratif, de deux nat

Le harcèlement moral est un concept juridique forgé pour recouvrir des réalités très différentes : d'une part, le harcèlement peut être l'œuvre d'un individu malfaisant qui tourmente intentionnellemen

Organe collégial composé de médecins, de représentants de l'administration, et de représentants du personnel, la commission de réforme est chargée de donner à l'employeur public un avis préalable à la

bottom of page